VIRGIL BOUTELLIS-TAFT

VIRGIL BOUTELLIS-TAFT

BIOGRAPHIE

Qualifié par la critique de « violoniste hors pair », « au tempérament de feu », au « son intense, brillant, somptueux » et « à la virtuosité impressionnante », Virgil Boutellis-Taft mène une carrière de soliste et chambriste sur les grandes scènes internationales : Kennedy Center, Carnegie Hall, Wigmore Hall, Benaroya Hall, Théâtre des Champs-Elysées, Cammilleri Hall, Salle Gaveau, Phillips Collection, Opéra de Tel Aviv…, et il joue en concerto notamment avec le Dayton Philharmonic, le Springfield Symphony, l'Israel Chamber Orchestra Emeritus, le Mid-Atlantic Symphony, le Sinfonia Varsovia.
La saison prochaine, Virgil se produira avec le Royal Philharmonic Orchestra au Cadogan Hall, au Carnegie Hall, à la Philharmonie de Berlin, à la Salle Gaveau et au Musée d’Orsay. Cette série de concerts sera suivie d’une tournée en Angleterre avec le RPO. Il se produira également au Symphony Space et au 92nd Street Y à New York, au Steinway Hall de Boston et, pour un intégral de Beethoven (sonates et trios), à la Kursaal de San Sebastian. Dans le cadre de La Belle Saison, il donnera une dizaine de concerts en France, Belgique, Allemagne, Italie.

Virgil est invité à jouer dans de grands festivals internationaux dont Bowdoin (USA), La Roque d’Anthéron, la Folle Journée, Les Moments Musicaux de la Baule, Les Violons de Légende, Clairvaux (France), Eilat et Red Sea-Valery Gergiev (Israël), Valdres (Norvège), Prussia Cove (Angleterre). En musique de chambre, Il partage la scène, avec des artistes tels que le harpiste Emmanuel Ceysson, les pianistes JuYoung Park, Guillaume Vincent, Lise de la Salle, Abdel Rahman El Bacha, Albert Cano Smit, Suzana Bartal, Cathy Krier, le guitariste Thibaut Garcia, les violoncellistes Anne Gastinel et Camille Thomas… Il a également partagé la scène à New York, Boston, Seattle, Los Angeles et San Francisco avec le compositeur de musique de film et pianiste Paul Cantelon, la compositrice Tara Kamangar ou encore Drew Heminger, qui tous trois lui ont dédié des œuvres.

Son album « Entre Orient et Occident », enregistré en 2016 pour Evidence Classics/Harmonia Mundi, a été salué par la critique, notamment pour son « incandescente intensité ».

Premier Prix du Conservatoire de Paris à 16 ans et lauréat de la Fondation Bleustein-Blanchet, Virgil a poursuivi sa formation à l’Académie Franz Liszt de Budapest, au Royal College of Music de Londres et à l’Université de Tel Aviv pour un post doc, dans le cadre de son « International Music Program ». Tout au long de ses études, il a travaillé avec des solistes et pédagogues tels que Michèle Auclair, Zakhar Bron, Ivry Gitlis, Ida Haendel, Schlomo Mintz, Igor Oistrakh, Haim Taub, Hagai Shaham, Almita Vamos.
En 2010, il remporte le premier Prix du concours international ISA en Autriche.
En 2012, il devient Lauréat de la Fondation Banque Populaire.
Parallèlement à l’étude du violon, Virgil a commencé le piano à 7 ans, avec la pianiste Fanny Raust, condisciple et partenaire de musique de chambre de Ginette Neveu.

Virgil joue le Domenico Montagnana "ex Régis Pasquier" Venise 1742, grâce à la générosité d'un mécène privé.
© Copyright Virgil Boutellis-Taft 2018 - All Rights Reserved
MENTIONS LÉGALES : Site & contenus : propriété de Virgil Boutellis-Taft - Création & intégration : justincreations.fr - Hébergeur : OVH